Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2016

Petite prose

Ampathe.
 
Elle ne voulait plus rien ressentir
Avoir un trou béant à la place du coeur
S'enfoncer dans les tréfonds d'un trou noir
Oublier l'amour, la peine, la douleur
Découvrir qui elle est sans leurs interférences 
Juste un instant être une coquille vide
Ne plus les regarder dans les yeux
Et fuir
 
Elle ne voulait plus sentir son sang couler
Stopper son coeur serait-ce qu'un instant
Eteindre son cerveau pour ne plus penser
Oublier les cris, les pleurs, les rires
Comprendre ce qu'elle est en-dehors d'eux
Rien qu'un moment ne plus être un pantin 
Détourner sauvagement le regard
Et fuir
 
Des milliers d'épingles dans son corps
Des bouts de verre dans son coeur
Des coups de couteau dans sa tête 
Elle ressent tout et tous
Elle ne sait plus si c'est elle ou eux
Est-elle une entité propre ou leur miroir ? 
Elle veut le temps d'une danse se détruire 
Et fuir 
 

13:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.